L’observatoire

Ce site est la vitrine de l’Observatoire des migrations dans les Alpes-Maritimes. Nous essayerons de l’enrichir régulièrement…

L’observatoire est issu d’un projet collectif et interdisciplinaire de chercheurs de l’université de Nice Sophia Antipolis et d’ailleurs, qui ont en commun de travailler, d’une façon ou d’une autre, sur les questions de migrations dans le territoire frontalier des Alpes-Maritimes. En effet, au cours de ces dernières années, les redéfinitions de l’espace migratoire à l’échelle européenne ont fait de ce département un pôle migratoire de premier plan tant par le volume de migrants concernés que par l’enjeu politico-médiatique qu’ils représentent. Cette situation a impulsé de nombreux travaux académiques autour de la frontière franco-italienne, auxquels nous voulons donner un écho.

Mais le caractère cosmopolite du département ne date pas de cette dernière vague migratoire, depuis les mobilités saisonnières des travailleurs agricoles italiens au XIXème siècle, à l’arrivée des rapatriés d’Afrique du Nord après 1962 ou au recours massif à la main-d’œuvre maghrébine lors de la bétonisation de la Côté d’Azur, en passant par des installations plus récentes de réfugiés Tchétchènes ou de migrants roumains, ce territoire est depuis longtemps un espace de rencontre et d’accueil temporaire ou à long terme.

Dans ce contexte, nos recherches mettent l’accent sur le carrefour migratoire que constitue ce département, à quelque distance de l’image d’Épinal consacrée à la villégiature ou à l’affairisme politique qui lui est souvent accolée.

L’objectif de ce blog consiste à donner une visibilité aux travaux portant sur ces questions et à devenir un espace de ressources pour qui s’intéresse à la thématique des migrations dans les Alpes-Maritimes.

Tout en étant ancrée dans l’université, notre démarche vise à décloisonner la recherche académique et à instaurer un dialogue permanent avec la société civile avec pour ambition d’alimenter le débat public et de co-construire nos savoirs avec les personnes engagées dans l’action.

Pour nous écrire: obsmigration(at)gmail.com