Compter pour mieux comprendre. Le projet Data Migration dans les Alpes-Maritimes (DMAM)

Au sein de l’Observatoire des Migrations des Alpes-Maritimes, le projet DMAM est né du constat d’un manque d’informations chiffrées sur les migrations au niveau départemental. Cette situation est à la fois liée à la sensibilité du sujet, objet de controverses dans l’espace public local mais aussi à la difficile et complexe mesure du phénomène migratoire. Les sources de données quantitatives sont en effet restreintes et parcellaires à un niveau géographique fin.

L’objectif principal de ce projet est de collecter des données chiffrées sur les migrations et les populations migrantes auprès de diverses structures qu’elles relèvent de l’État, du champ associatif ou du secteur privé. La méthodologie employée est celle d’une triangulation des sources afin de disposer in fine d’une multiplicité de points de vue, chaque source éclairant la question migratoire d’un point de vue spécifique et situé. Leur mise en commun peut permettre d’approcher au plus près la complexité de cette réalité sociale.

Ce projet a en outre une dimension pédagogique puisqu’à chaque étape, il associe des étudiant·es de licence ou de master de sociologie. Enfin, dans une approche de co-construction et de médiation scientifique, le projet se donne pour objectif de diffuser les analyses produites sous forme d’infographies destinées à la fois aux acteurs et actrices de terrain et plus largement au grand public.

Le projet DMAM est un travail collectif et coopératif associant deux chercheuses de l’Urmis (Marie Lesclingand et Pinar Selek) et des étudiant·es de licence et de master réalisant des stages de recherche au sein de l’Observatoire : Anabell Alfonzo Gamez (2022), Mariame El Himmer (2022), Hana Kharis (2022), Isabelle Malak (2022, Léa Paic (2023), Béatrix Robinson (2022).


La fiche n°1 intitulée Les populations étrangères dans les Alpes-Maritimes présente les données les plus récentes issues du recensement de la population (2019).

Version imprimable (4 pages)